Utilité du carnet d’entraînement

Afin de suivre l’évolution de vos entraînements et de constater vos progrès, il est indispensable de tenir un carnet au jour le jour. En effet, sans carnet, vous ne pourrez jamais vous souvenir des performances réalisées.

Comment faire ? Procurez-vous un cahier ou un carnet de taille moyenne. En haut de la page, notez la date. Ensuite, notez chaque exercice effectué et le nombre de répétitions réalisées. Notez également votre forme, vos sentiments, vos analyses des progrès réalisés, etc. De semaine en semaine, ces notes prendront leur sens. Vous comprendrez mieux les réactions de votre corps. Vous saurez si vous devez passer au niveau suivant ou poursuivre l’entraînement du niveau en cours.

  • Chaque mois, prenez des photos de votre physique. De face, de dos, de profil, biceps contractés. Prenez une première série de photos avant même de commencer votre entraînement.
  • Prenez également vos mensurations. Tour de poitrine (sans gonfler le thorax), tour de taille, de mollet, de cuisse, d’épaules. Tour de bras contracté.
  • Pesez-vous.

Ainsi, de mois en mois, vous pourrez constater vos progrès par l’évolution des mensurations, de votre aspect et de votre poids. Dans quatre ou cinq mois, vous serez heureux d’avoir des photos souvenirs de vos débuts que vous pourrez montrer à ceux qui n’osent pas encore s’y mettre.