Éliminer les graisses excédentaires

Cette rubrique s’adresse plus particulièrement à ceux qui veulent perdre très rapidement leur graisse et qui sont donc prêts à faire quelques efforts supplémentaires.

Mincir repose essentiellement sur quatre piliers :

  1. L’alimentation,
  2. la musculation,
  3. l’endurance
  4. la souplesse.

L’alimentation : allez voir d’abord page 23. Si la réduction de l’alimentation est importante, prenez un comprimé de vitamines et minéraux matin, midi et soir afin d’éviter toute carence. Buvez, si vos moyens vous le permettent, une eau minérale gazeuse riche en bicarbonates, magnésium, potassium et calcium (comparez les étiquettes). Un litre par jour de cette eau minérale plus au moins un litre de n’importe quelle eau vous permettront d’accélérer votre récupération en évitant (encore une fois) les carences.

La souplesse : allez voir page 113. Plus vous serez souple, mieux vous vous sentirez dans votre corps. Le bien-être favorise la perte de graisse.

La musculation : lisez les bases (page 15) et suivez l’entraînement progressif (page 37) .

L’endurance : c’est là que résident les efforts supplémentaires à fournir. Si vous voulez mincir très vite et que votre santé vous le permet, il faudra faire un entraînement d’endurance par jour, sauf les jours où vous vous entraînerez en musculation. Le mieux est de disposer d’un vélo d’appartement ou de pouvoir courir près de chez soi. Gardez quand même un à deux jours de repos complet (ni musculation, ni endurance) par semaine.

Vous devez comprendre qu’il ne s’agira pas de s’entraîner pour devenir très rapidement performant en endurance. L’entraînement d’endurance dure trente minutes sans aucune pause si c’est un vélo d’appartement. Si vous courez, ou si vous pratiquez une autre activité d’endurance, vous devez adapter le temps d’entraînement à vos possibilités (voir page 129).

Voilà comment procéder si vous avez un vélo d’appartement : mettez la résistance au minimum et pédalez pendant cinq minutes. Puis, sans vous arrêter, augmentez un peu la résistance et pédalez encore cinq minutes. Puis, augmentez encore un peu la résistance etc. Vous devez augmenter progressivement la résistance pendant les trente minutes que dure l’entraînement. Vous ne devez pas avoir la sensation de forcer.

Semaine après semaine, vous augmenterez un peu plus vite la résistance sans jamais chercher à forcer. Vous remarquerez aussi qu’en quelques semaines vous deviendrez capable d’aller de plus en plus vite. Vivez ces trente minutes de vélo comme une séance de relaxation. Ne vous stressez pas en cherchant à aller vite ou en augmentant trop fortement la résistance.

Ces principes sont valables pour tout entraînement d’endurance dont le but est l’amincissement. Trente minutes sans pause de vélo, de roller, de jogging ou de natation. N’allez pas trop vite ! Ne cherchez pas la performance ! Soyez simplement constant dans l’effort et laissez tranquillement votre corps s’adapter. Si vous êtes vraiment lourd, évitez le jogging.

Horaires : si on veut mincir rapidement, la question des horaires d’entraînement (musculation ou endurance) est primordiale. L’entraînement matinal, à jeun, est le plus efficace. Il suffit de se lever, de s’étirer, de boire plusieurs grands verres d’eau, et c’est parti !

Avantages de l’entraînement matinal : perte de graisse beaucoup plus rapide. Vous êtes débarrassé pour la journée. Cela vous réveille et vous donne de l’énergie pour la journée. La nuit, vous dormirez mieux.

Inconvénients : il faut se lever trente à quarante minutes plus tôt. On a beaucoup plus faim dans la journée. Cela prouve que cela marche (on perd sa graisse) mais cela oblige à bien se contrôler afin de ne pas «craquer» et se mettre à trop manger.

Pour certains, la musculation à jeun sera au-dessus de leurs forces. Dans ce cas, ils peuvent tout à fait pratiquer l’entraînement d’endurance le matin à jeun et la musculation pendant la journée. N’oubliez pas : il ne faut jamais faire l’entraînement d’endurance le même jour que l’entraînement de musculation.