Apprenez à évaluer vos performances

Attendez d’avoir deux semaines d’entraînement avant de lire cette rubrique.

Nous sommes lundi, vous venez de réussir six séries de sept répétitions à l’exercice B. Vous êtes fier de votre performance. De jour en jour, vous avez fait six séries de quatre, six séries de cinq, six séries de six et aujourd’hui six séries de sept répétitions. Vous vous promettez de faire six séries de huit répétitions mercredi.

Le mercredi arrive. Vous faites huit répétitions à la première série, huit à la deuxième, troisième et quatrième. Mais, seulement six à la cinquième et cinq à la sixième. Vous êtes surpris et déçu, c’est la première fois que vous ne faites pas le même nombre de répétitions à chaque série.

Ne vous inquiétez pas. ceci est tout à fait normal. On ne peut pas progresser uniformément de séance en séance. Il y a toujours un moment où le rythme se ralentit. Ce ralentissement de la progression arrive plus ou moins tôt chez chacun. Cela dépend, entre autres, du poids de l’athlète, de son endurance, de son alimentation, de son système hormonal… Certains éprouveront des difficultés à partir de six séries de six répétitions. D’autres atteindront six séries de dix répétitions sans rencontrer de réels problèmes.

Poursuivons notre exemple :
Nous allons analyser la séance de mercredi : 8+8+8+8+6+5 = 43 répétitions.
Or, le lundi, vous aviez fait : 7+7+7+7+7+7 = 42 répétitions.
Vous avez donc progressé d’une répétition sur le total.

Que faire lors de la séance du vendredi ? Etant donné que vous avez progressé entre lundi et mercredi d’une seule répétition, essayez de progresser sur la cinquième et la sixième série. Essayez 8+8+8+8+7+5 ou 8+8+8+8+7+6 ou 8+8+8+8+8+5, etc.

Si, le vendredi, vous ne progressez pas du tout, le lundi suivant, tentez les neuf répétitions à chaque série. Imaginons que vous fassiez 9+9+8+7+6+5 = 44 répétitions. Vous avez donc progressé (sur le total). En effet, il y a une semaine (lundi dernier), vous faisiez six séries de sept répétitions soit 42 répétitions au total. Vous êtes donc passé de 42 à 44 répétitions. Cela suffit pour développer vos muscles.

Revenez ensuite à des séries de huit répétitions. 44 répétitions divisées par six (le nombre de séries) = 7,33 répétitions en moyenne. Il s’agit donc, pour progresser, de faire plus de 7,33 répétitions à chaque série. Ce sera sans problème pour les premières séries. Par contre, tout se jouera sur les dernières.

Essayez de faire six séries de huit répétitions pendant deux ou trois séances. A chaque fois additionnez les répétitions réussies et faites votre moyenne. Si vous faites plus de 44 répétitions, c’est que vous avez progressé.

Si, après deux ou trois séances, vous n’avez toujours pas progressé, revenez aux séries de neuf répétitions. Puis, quand vous ne progressez plus : faites le même travail avec des séries de dix répétitions. Cherchez toujours le moyen de progresser sur le total.

Ce système peut être appliqué à tous les exercices, il permet d’éviter la stagnation.